Logo_facebook_17px_01 Logo_twitter_17px_01 Logo_google+_17px_01

 
 
 


Un disque SSD, c’est quoi ?

 

4
Posted 19 octobre 2013 by

Les problèmes des HDD sont la vitesse et le temps d’accès. Il était temps que les SSD arrivent !

L’élément le plus lent d’un ordinateur est le disque dur mécanique ! Même s’il n’a cessé d’évoluer en passant de la norme Sata 1 à 3, augmenté sa mémoire interne en passant de 2Mo à plus de 32Mo et obtenu des technologies astucieuses comme le NCQ et autre subtilités, les problèmes des HDD sont la vitesse et le temps d’accès, sans oublier le bruit, la consommation, le poids et la chauffe. Il était temps que la révolution SSD arrive !

SSDvsHDD_01

C’est quoi un SSD ?

Visuellement, c’est un disque dur électronique ressemblant à une grosse carte mémoire d’appareil photo. C’est légèrement moins encombrant qu’un disque dur externe de 2.5 pouces. La composition d’un SSD ressemble à celui d’une clé USB mais en beaucoup plus performant et plus fiable.

c’est un disque dur électronique comme une clé USB mais en beaucoup plus performant et plus fiable.

On retrouve les marques Sandisk, Plextor, Transcend, Patriot, Crucial mais aussi et surtout OCZ, Samsung, Kingston, Corsair et Intel. Western Digital arrive sur le marché mais pour le moment pas de nouvelles des « autres anciens » comme IBM, Hitachi ou Maxtor. A noter que Seagate (leader des ventes sur les HDD) vient juste de s’y mettre.

Comparatif performances HDD vs SSD

Un SSD est 100 fois plus réactif

Ci-dessous, un tableau résumant rapidement les performances moyennes entre les disques SSD et les disques durs mécaniques. Un SSD est 100 fois plus réactif et donc bien plus rapide qu’un disque dur mécanique.

Comparatif_HDD-SSD_01

Des performances disparates

certains SSD ne pourront maintenir ce niveau de performance sur la durée

Attention, ce n’est pas aussi simple puisqu’il faut parler de débits en lecture et écriture séquentiels, aléatoires, avec des petits et gros fichiers… Le tableau ci-dessus évoque juste une moyenne des performances maxi.

En pratique, le débit moyen en lecture est deux fois moins rapide avec 210Mo/s car les SSD  n’arrivent pas à tirer la quintessence de leur architecture quand il s’agit de manier des petits fichiers de moins de 50 ko.

Le débit en écriture est proche de la théorie avec une moyenne de 260Mo/s mais certains SSD ne pourront maintenir ce niveau de performance sur la durée (technologie TRIM). Comme pour tous les composants informatique, il y a les bons élèves et les moins bons…

Les avantages et inconvénients des SSD

+ Performances générales
+ Temps d’accès (0.1ms)
+ Silencieux
+ Plus de vibrations
+ Marge d’évolution importante
+ Poids (quelques grammes…)
+ Encombrement+ Fixation dans le boîtier
+ Fiabilité

- Prix élevé
- Capacité de stockage faible
- Durée de vie moins élevée qu’un HDD
- Performances en réécriture sans TRIM

Plusieurs types de SSD

SSD_PCI_X16_01

Il y a trois types de mémoire qui peuvent-être intégrées dans un disque SSD.

  • La mémoire MLC est la plus courante et c’est grâce à elle que les SSD se sont démocratisés.
  • La mémoire SLC est plus fiable, plus rapide mais beaucoup plus cher ! Elle est principalement utilisées pour les serveurs et se présente généralement sous forme de carte à brancher sur un port PCI 16x. Les débits théoriques sont de 1500Mo/s en lecture et écriture… un autre univers.
  • Enfin, la dernière mémoire apparue est la TLC, introduite par Samsung. Elle est plus économique mais sa durée de vie est moindre.

Il y a également plusieurs contrôleurs qui vont faire au final une différence entre les SSD. Ainsi, on va avoir de très bons SSD et d’autres à éviter ! On pourrait comparer un contrôleur de disque SSD à un chipset qui va gérer tout le disque. Voici quelques marques de contrôleurs : Marvel, Samsung, Indilinx, Toshiba et Sand Force.

A noter que les performances en écriture baissent sensiblement pour les SSD qui ne possèdent pas la fonction TRIM. Cette fonction permet de garder les perfs de votre SSD quasi intacts dans la durée. Actuellement, les contrôleurs Indilinx et SandForce n’utilisent pas cette technologie.

Un logiciel pour surveiller l’état de son disque

une durée de vie minimum de 5 ans

Pour finir, il existe un logiciel qui analyse la santé de votre disque SSD, il s’appelle Crystal Disk info.

Et pour ceux qui ont des doutes sur la durée de vie de ces disques électroniques, sachez qu’il sera difficile de venir à bout d’un SSD en moins de 5 ans ! Il faudrait écrire tous les jours un minimum de 70 Go de données sur un SSD avec de la mémoire TLC. Comptez donc une durée de vie entre 5 et 10 ans sans problème… et d’ici là, êtes-vous sûr que vous n’aurez pas changé d’ordinateur ?


Kjeldorius

 
FPS, Simracing, Mapping, Blogging... Kjeldorius est un touche à tout, passionné par l'informatique et le virtuel. Créateur de l'espace Chez Kjel, il a aiguisé sa plume avec des articles souvent percutants.


4 commentaires


  1.  
    Nephthys

    Intéressant, je ne connaissais pas…
    j’aurais juste besoin d’une définition pour parfaire mon langage informatique : c’est quoi un « chipset » ?
    ;-) Merci !!




  2.  

    Un chipset, c’est une puce informatique qu’on trouve sur les cartes mères et ça ressemble un peu à un processeur. Il est souvent situé en bas à droite. Toutes les données et informations passent par lui (processeur, ram, carte graphique, SATA…)

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Chipset




  3.  
    Anubi$

    J’ajouterai une remarque puisque je suis en train de regarder pour un achat. Il faut un emplacement 2.5 pouce dans la tour car si on achète le SSD seul il ne pourra pas se monter directement. Ajouter au cas par cas aussi un cable SATA (ivrés avec une carte mère neuve) et une prise d’alimentation (dispo sur l’alim). L’achat d’une baie 3.5′ vers 2.5′ coute 5€.




    •  
      Anonyme

      Le mien est monté sur un rack tiroir qui était avec la tour, maintenant tu peux prendre le petit boitier Twindock qui est équipé d’une petite trappe pour un disque SSD et un plus gros pour un disque dur mécanique au format 3.5.

      L’avantage est de pouvoir connecter des disques et les enlever sans se soucier de l’interface. Après il y a la méthode barbare de fixer le SSD quelque part dans la tour avec le support des vis dessous le SSD.





Leave a Response




Orange_logo_01
Retour des frais de résiliation chez Orange

Si on pouvait espérer une éventuelle baisse de prix ou une amélioration de l'offre avec...

Fermer